top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Mo Kenney revient à Folk On The Rocks

Dernière mise à jour : 7 juin

Yellowknife se prépare à accueillir de nouveau Mo Kenney, l’artiste folk qui se produira au festival Folk On The Rocks. Mo, qui a une riche histoire avec le festival et le Snowking, a partagé ses réflexions sur son retour à Yellowknife, son prochain album et son parcours en tant que musicien.ne.


Mo a joué à Folk On The Rocks pour la première fois en 2022, où iel a accompagné Joel Plaskett et a joué son propre ensemble de chansons. En revenant sur cette expérience, Mo s’exprime : « J’ai passé un très bon moment ici. Joel m’a invité.e au festival pour l’accompagner, puis j’ai fini par jouer mon propre ensemble. C’était ma première fois dans le Nord, et j’ai vraiment passé un moment agréable. »


La prochaine performance de Mo au Folk On The Rocks présentera un mélange de vieux favoris et de nouveau matériel issu de son album à paraitre. (Courtoisie Mo Kenney)


Le lien avec Yellowknife s’est approfondi lorsque Mo a participé au programme de résidence artistique plus tôt cette année. 


« Quand j’étais ici pour le festival, j’ai entendu parler de la résidence artistique qu’ils font en mars. J’ai mentionné que je voulais revenir pour y participer. J’ai fini par revenir ici pour la résidence artistique 2024. J’ai été jumelé.e avec Miranda Currie, qui est maintenant une amie. Nous avons passé un très bon moment à collaborer sur quelques morceaux de violon et à trainer ensemble pour mieux nous connaitre. »

La prochaine performance de Mo à Folk On The Rocks présentera un mélange de vieux favoris et de nouveau matériel issu de son album à paraitre. « Miranda et moi allons refaire notre spectacle collaboratif, révèle Mo Kenney. J’ai un nouvel album qui sort en septembre, donc je vais essayer de nouvelles chansons quand je reviendrai. Ce sera juste moi et ma guitare acoustique, un set solo dépouillé avec plein de nouvelles chansons. »


Le nouvel album, produit par Joel Plaskett, représente la première collection de matériel original de Mo depuis 2018 :  « Je pense que c’est mon album préféré jusqu’à présent. C’est un bon mélange de tous les genres que je peux faire – un mélange de folk, de pop et de morceaux plus rocks. Dans l’ensemble, je pense que c’est assez doux. »


En discutant de son processus créatif, Mo Kenney a révélé que l’écriture de ses chansons commence généralement par la musique. « Je commence généralement par l’instrumentation. Je commence par de la musique, ce qui inspire généralement une mélodie, puis les paroles viennent après. Les paroles déterminent en quelque sorte la direction de la chanson mélodiquement; l’ambiance, je suppose », détaille l’artiste.


Les influences de Mo sont variées, allant des chansons chargées d’émotion d’Elliot Smith aux sons éclectiques de Wolf Parade et Sigur Rós.


« Elliot en particulier a changé ma vision de la musique folk et de la musique des auteur.e.s-compositeur.e.s, confie l’artiste. Je n’étais pas vraiment intéressé.e par ce genre de musique avant de découvrir ses œuvres. Elles m’ont vraiment parlé. Je pense qu’il était un écrivain et créateur de mélodies incroyable, ce que j’ai trouvé très inspirant. C’était quand j’étais adolescent.e. »

Malgré son succès, qui comprend de nombreux prix de musique, Mo reste humble et apprécie la reconnaissance reçue : « C’est toujours agréable d’être reconnu.e, surtout par ses pairs. Ils ont tous eu une signification pour moi, c’est sûr. C’est toujours agréable et très valorisant de recevoir une reconnaissance pour son art et sa musique. »


Surmonter la peur de la scène a été une partie importante du parcours de Mo. Pour les artistes en herbe confrontés à des défis similaires, Mo offre des conseils simples, mais profonds : « Je pense que la façon dont j’ai surmonté cela a été de simplement le faire, de continuer à le faire. Plus je le faisais, moins c’était effrayant. C’est un peu effrayant, surtout si on n’est pas une personne très extravertie, de monter sur scène devant un tas de gens et de partager sa musique très personnelle. Mais les gens aiment la musique, et, si vous jouez, ils veulent probablement vous entendre. Donc c’est effrayant, mais, plus on le fait, plus ça devient facile. »


Alors que Mo Kenney se prépare à retourner à Yellowknife, l’anticipation pour sa performance est palpable. Sa musique, remplie de paroles sincères et de mélodies captivantes, promet de captiver à nouveau le public, participant à faire de Folk On The Rocks un festival inoubliable.





Comentarios


bottom of page