top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

La mairesse Rebecca Alty fait le point de la situation

Dernière mise à jour : 17 nov. 2023

La mairesse de Yellowknife a publié sur sa page Facebook qu’au cours des dernières heures, il y a eu « des avancées significatives dans les mesures de protection de la ville », mais n’a donné aucune nouveauté sur l’alerte à l’évacuation. Pour l’instant, et dans l’attente d’une annonce officielle, l’alerte à l’évacuation reste en place uniquement pour la zone industrielle d’Engle, le parc industriel Kam Lake et Grace Lake, afin que les résidents de ces quartiers sachent qu’il est possible qu’il faille évacuer la zone. Elle rappelle toutefois ce qu’il faut faire en pareil cas :


Que devez-vous faire en cas d’alerte d’évacuation?


  • Élaborez un plan. Parlez à tous les membres de votre foyer et désignez un lieu de rencontre en dehors de la zone d’évacuation. Prévoyez un endroit où vous retrouver en cas de déclenchement d’un ordre d’évacuation en cas de séparation.


Ayez un plan d’évacuation en place et communiquez ce plan aux personnes vivant dans la résidence et aux voisins.

  • Emballez des articles essentiels tels que votre pièce d’identité délivrée par le gouvernement, vos médicaments, vos lunettes, vos papiers de valeur (tels que les assurances, cartes de crédit et informations hypothécaires), les besoins de soins immédiats pour les personnes à charge et, si le temps et l’espace le permettent, des souvenirs pour un départ rapide.

  • Les résidents devraient organiser des hébergements avec leur famille ou leurs amis avant un ordre d’évacuation, si possible.

  • Attachez tous les véhicules récréatifs et les remorques.

  • Vérifiez l’état de vos voisins et travaillez ensemble.

Organisez le transport pour tous les membres de votre foyer. Assurez-vous que tous les véhicules personnels sont pleinement ravitaillés en carburant.


Comments


bottom of page