top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Front commun au Nord

Front commun au Nord : le forum des premiers ministres du Nord s’est clos sans annonce concrète, mais avec la volonté exprimée de renforcer la coopération territoriale sur plusieurs fronts.


À Mittimatalik (Pond Inlet) le 9 mai, les premiers ministres P.J. Akeeagok (Nunavut), Ranj Pillai (Yukon) et R. J. Simpson (Territoires du Nord-Ouest) ont notamment discuté d’infrastructures, de logement (voir autre texte), de sécurité, de souveraineté et de santé.


Le Forum a été qualifié par M. Pillai du « plus substantiel auquel il ait participé », parce qu’il s’est déroulé sous les prémisses d’une rencontre avec les ministres des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Affaires du Nord, Mélanie Joly, Bill Blair et Dan Vandal, dans le cadre de la récente annonce d’investissements en défense nationale dans l’Arctique.


Infrastructures multifonctionnelles

Aucune information supplémentaire n’est ressortie sur les investissements et les infrastructures annoncées par le fédéral, mais les premiers ministres territoriaux ont eu l’occasion de faire valoir leurs revendications. « Nous avons exprimé nos préoccupations à propos des infrastructures sur les territoires et comment il est important que le gouvernement fédéral comprenne que tout ce qui se fait dans le Nord dans le cadre de la défense doit être à double usage », précise M. Pillai.


« On doit penser à des infrastructures multifonctionnelles, renchérit M. Simpson, pas seulement des installations militaires au milieu de nulle part qui ne bénéficient pas à la communauté, mais quelque chose qu’on peut tous utiliser. […] La souveraineté, ce n’est pas que des cuirassés et des sous-marins. Une communauté forte et vibrante, c’est aussi la souveraineté. »

Dans ce cadre multifonctionnel, les premiers ministres ont évoqué la route de la Vallée du Mackenzie, les télécommunications, le réseau électrique, ainsi que la route et le port en eau profonde de Grays Bay, qui doit permettre au Nunavut et aux TNO d’exploiter la province géologique des Esclaves.


Les premiers ministres du Yukon, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest, P.J. Akeeagok, Ranj Pillai et R. J. Simpson. (Courtoisie)


Par ailleurs, M. Pillai a demandé aux ministres Joly, Blair et Vandal la création d’un régiment de réserve au Yukon et de rendre le centre d’entrainement des cadets de Whitehorse fonctionnel à l’année.« Nous allons nous assoir avec nos leadeurs des Premières Nations et identifier ce qu’ils veulent voir dans les infrastructures des plaques tournantes au Yukon », ajoute-t-il. La nécessité de l’implication autochtone a été soulignée par ses homologues.


Collaboration

En conférence de presse, les leadeurs territoriaux ont fait le détail des projets sur lesquels ils collaborent.


« Il y a la route et le port de Grays Bay, précise M. Akeeagok, un projet supporté par le leadeurship inuit en coordination avec les Territoires du Nord-Ouest pour exploiter les minéraux critique qui sont incroyablement riches dans la région. […] Il y a eu beaucoup de discussions sur comment, comme territoires, nous pouvons combler le fossé d’infrastructures ou d’investissements entre le Nord et le Sud […] pour libérer tout ce potentiel. »

Il y a eu des discussions pour rediriger des fonds à l’amélioration de la route Dempster au Yukon et aux TNO, un projet qui qui devrait aussi bénéficier et à la défense nationale à Inuvik.

« Cette route doit être dans le meilleur état possible à l’année, prône M. Pillai. Nous sommes sur le point de compléter le projet de la fibre optique de la route Dempster, en partenariat avec les TNO 777 kilomètres de fibre optique […] Ça sera opérationnel plus tard cette année. » 

M. Simpson a remercié le gouvernement du Nunavut pour son don lors des incendies de 2023.


Au Yukon en juin

Les premiers ministres du Yukon, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest ont accueilli favorablement la création d’un organisme de contrôle indépendant dirigé par un nouveau commissaire chargé de la mise en œuvre des traités modernes. Ils seront à nouveau réunis en juin, cette fois au Yukon, dans le cadre de la Conférence des premiers ministres de l’Ouest.


Selon le principe d’alternance en vigueur, c’est aussi au Yukon, sous la présidence de M. Pillai, qu’aura lieu le Forum 2025 des premiers ministres du Nord.

コメント


bottom of page