top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Des centaines d’athlètes ténois aux Jeux d’hiver de l’Arctique

Wood Buffalo, au nord de l’Alberta, a accueilli la compétition depuis ce dimanche 29 janvier. Près de 4500 personnes veilleront au bon déroulement de l'évènement.


Les yeux se tournent vers le nord de l’Alberta pour une nouvelle édition des Jeux d’hiver de l’Arctique. Pendant sept jours, Wood Buffalo accueillera environ 1800 athlètes, de plusieurs centaines d’entraineurs et autres employés de mission venant de huit contingents circumpolaires, à savoir les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon, le Nunavut, l’Alaska, le Groenland, le Nunavik (nord du Québec), le nord de l’Alberta et les peuples autochtones (Sami) de Norvège, de Suède et de Finlande.


Les athlètes du monde circumpolaire s’affrontent ainsi dans 20 sports différents, dont le tir à l’arc est la grande nouveauté de cette année : il est inclus dans la compétition pour la première fois dans le l’histoire des Jeux.


Les Territoires du Nord-Ouest sont bien représentés : le samedi 28 janvier, trois avions affrétés ont transporté le groupe d’athlètes ténois.


« Nous avons 347 athlètes représentant 19 communautés des Territoires du Nord-Ouest », rapporte le directeur général de Sport North, Bill Othmer, à Médias ténois. Paraissant fier et confiant, il ajoute que le seul sport auquel les athlètes des TNO ne participeront pas est le ski alpin. La raison étant que « nous n’avons pas trop de pistes de descente de montagne », commente-t-il en riant. Il souligne cependant que les TNO sont très bien représentés avec le ski de fond. « Notre équipe compte 25 athlètes, ce qui est le maximum ».


Ces derniers jours ont été très chargés pour l’organisation. « Il y a encore beaucoup à faire, mais en général les choses seront prêtes », dit Nicole Clow, la directrice générale Jeux d’hiver de l’Arctique 2023. Elle assure que le rythme frénétique des derniers jours est normal.


« Nous avons 347 athlètes représentant 19 communautés des Territoires du NordOuest », rapporte le directeur général de Sport North, Bill Othmer. (Courtoisie Sport North)


« Pour un évènement de cette ampleur, il y a toujours beaucoup à faire dans les dernières minutes ». Nicole Clow estime qu’au cours de la semaine prochaine, la région de Wood Buffalo comptera près de 4500 personnes rien que pour faire fonctionner l’organisation de l’évènement.


« Nous avons 1800 participants et 1500 bénévoles, mais ça monte encore de manière significative. Nous aurons aussi presque 100 journalistes et 200 invités spéciaux. Au total, nous nous rapprochons des 4500 ».


Le plus grand défi dans ce processus « est de tout mettre en place et de trouver toutes les pièces du puzzle », raconte Nicole Clow. Et elle explique : « On peut avoir certaines dates ou certains lieux avec trop de personnel et d’autres dates ou lieux sans assez de personnel, par exemple. Donc, nous avons besoin de vraiment beaucoup de coordination ». La directrice générale des Jeux d’Hiver de l’Arctique 2023 souligne qu’« avec 20 sports en cours, c’est juste un nombre énorme d’évènements à planifier, et aussi le transport et le logement et tout le reste. C’est beaucoup à coordonner ».


La population locale semble très satisfaite de la réalisation de l’évènement sur son territoire. « Il y a beaucoup d’enthousiasme à ce sujet. Les gens viennent se proposer comme bénévoles et nous avons aussi beaucoup de commanditaires de dernière minute. La communauté est d’un grand soutien. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas organisé un évènement, alors c’est très excitant. Les gens expriment beaucoup d’intérêt et nous le ressentons chaque jour », dit Nicole Clow.


C’est sur une note emplie d’optimisme que la directrice générale des Jeux d’hiver de l’Arctique 2023 conclut. « Les habitants sont très fiers des installations que nous avons et de la possibilité de les montrer, car les gens ne savent pas nécessairement à quoi ressemblent Wood Buffalo et Fort McMurray, et le fait d’avoir un évènement sportif ici ne peut qu’améliorer notre réputation ».

Comentarios


bottom of page