top of page
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

Comment les territoires se préparent aux situations d’urgence ?

Dernière mise à jour : 29 nov. 2023

Lors des opérations d’évacuations ordonnées aux TNO durant l’été dernier, le Chef Gerald Antoine a fait part de son désaccord sur la façon dont ces opérations ont été menées.


Nelly Guidici – IJL

Réseau.Presse – L’Aquilon – Arctique


À plusieurs reprises, il a critiqué le manque de collaboration du gouvernement des TNO et la ville de Yellowknife avec la Nation Déné alors que treize communautés du territoire ont été placées sous état d’urgence.

Il a notamment réclamé la tenue, le plus rapidement possible, d’une enquête publique indépendante complète afin que les résidents des communautés partagent leurs expériences et avis sur ces évènements. Face à la «catastrophe climatique, la gestion et l'intervention en cas d'urgence dans les Territoires du Nord-Ouest doivent de toute évidence intégrer le savoir et l’expertise des Dénés» selon Chef Antoine.

Une consultation municipale à venir à Yellowknife

Le 10 octobre 2023, le Conseil municipal a approuvé l’embauche prochaine d’une société d’experts-conseils pour effectuer une évaluation après action (After Action Assessment) de l’intervention d’urgence de la Ville face aux incendies de forêt de 2023. Entre décembre 2023 et juin 2024, les résidents seront invités à partager leurs commentaires sur l’intervention d’urgence de la ville de Yellowknife. La société, dont le processus de sélection n’est pas encore terminé, aura la tâche d’identifier les points forts, mais également les lacunes dans les procédures d’intervention en cas d’urgence de la capitale.


« La Ville utilisera les résultats de l’évaluation après action pour éclairer notre travail de planification et d’intervention d’urgence à l’avenir, en s’appuyant également sur nos propres réflexions et les meilleures pratiques des partenaires et des parties prenantes» a indiqué Abby Schelew, du service de Développement économique et de stratégie à la ville de Yellowknife.

Au Yukon

Dans le territoire du Yukon, Le Plan civil d’urgence du gouvernement du Yukon décrit de manière générale les structures d’intervention, la manière dont les plans juridictionnels interagissent et oriente les mesures prises par le Yukon pour mobiliser une intervention coordonnée adaptée à la situation.

Tous les ordres de gouvernement du Yukon disposent de plans d'urgence pour répondre à tous les dangers. Cependant, les plans d’évacuation des communautés font généralement partie du plan d’urgence de la juridiction locale et incombent donc aux municipalités. Les planificateurs d’urgence du gouvernement du Yukon, et qui épaulent les municipalités lors de la mise à jour de leur plan d’évacuation, organisent en ce moment le calendrier des rencontres avec les communautés pour des séances de planification, qui auront lieu tout au long de l'automne et de l'hiver.

Durant la saison estivale, le gouvernement du Yukon est resté en contact régulier avec le gouvernement des TNO : « nous souhaitons tirer les leçons de l’expérience des TNO le plus vite possible, surtout après cette saison des incendies extrêmement difficile» a déclaré Julia Duchesne, analyste des communications au gouvernement du Yukon, dans un échange de courriels.

L’opération Nanook-Tatigiit

Du 23 octobre au 26 octobre, le gouvernement du Yukon a participé à l’opération Nanook-Tatigiit 2023, un exercice de préparation aux situations d’urgence à l’échelle du territoire avec des organismes et des administrations partenaires. Cette opération a lieu chaque année à tour de rôle dans les territoires.

Le village de Carmacks et la Première Nation de Little Salmon Carmacks ont tous deux participé à cette opération cette année, et cet exercice «constitue une avancée technique, car il se rapproche des conditions réelles en cas de sinistre» selon Mme Duchesne.


Pour le Brigadier général Dan Rivière, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord), la collaboration entre les collectivités, les municipalités, les territoires, ministères et organismes gouvernementaux s'avère être une véritable force en Arctique.

Cette année, l’exercice a été axé sur la validation des procédures conjointes de préparation en cas de panne de courant due à la défaillance des infrastructures par temps extrêmement froid dans la région de Whitehorse et de Carmacks, au Yukon.

« La planification et la pratique sont la clé pour être parés à de réelles situations d’urgence; nous pouvons ainsi mettre en œuvre nos programmes mixtes pour atteindre notre objectif de protéger le Yukon et ses collectivités. C’est un privilège de travailler avec tous les ordres de gouvernement et tous les intervenants d’urgence,» a-t-il expliqué par voie de communiqué de presse le 26 octobre 2023.


En 2019, l’opération qui s’était tenue au Yukon consistait à mener un exercice de sécurité basé sur une évacuation communautaire à la suite d'un incendie de forêt.


Comentários


bottom of page